Dans la nuit de jeudi à vendredi, deux pompiers et un policier sont tombés dans un "guet-apens" aux Jardins de l'Empereur à Ajaccio. Dans l'après-midi, malgré de nombreux appels au calme, une manifestation spontanée de grande ampleur prévue devant la préfecture d'Ajaccio a été déroutée jusqu'aux portes de la banlieue en question. Une partie des 600 manifestants était décidée à en découdre. Vendredi soir, la tension demeurait fortee sur place. Les habitants du quartier étaient toujours invités à rester calfeutrer chez eux.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés