En 1996, la loi LAURE, votée à l'Assemblée, garantissait à tous les citoyens le "droit de respirer un air qui ne nuise pas à sa santé". 20 ans plus tard, le bilan de la pollution urbaine est implacable : 42.000 morts par an et un coût financier estimé à 97 milliards d'euros. Omniprésence du Diesel, scandale Volkswagen, incinérateurs au coeur des villes, services de l'asthme saturés... Retour sur une loi qui n'a pas rempli sa promesse d'un air meilleur.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés