Le tueur du couple de policiers de Magnanville s'était rendu lundi soir dans une salle de prières de Mantes-la-Jolie. Le responsable du lieu de culte affirme l'avoir vu à deux reprises mais pour lui, "c'était un homme ordinaire".

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés