Vidéo associée: 

Publié le 16/03/2018

Polémique sur la place de l'islam en Allemagne

Corps: 

Le nouveau ministre allemand de l'Intérieur a déclenché sa première polémique vendredi en s'en prenant à la place de l'islam en Allemagne, moins de deux jours après l'investiture dans la douleur du gouvernement d'Angela Merkel.

" Non. L'islam n'appartient pas à l'Allemagne. L'Allemagne est marquée par le christianisme. Le dimanche chômé, les jours fériés chrétiens et les rituels comme Pâques, la Pentecôte ou Noël en font partie ", a lâché Horst Seehofer , patron de la très conservatrice CSU, alliée bavaroise de la CDU de Mme Merkel.

S'il estime, dans l'entretien au quotidien populaire Bild, que les musulmans vivant dans le pays y ont "évidemment" leur place, ceux-ci ne doivent pas vivre "à côté ou contre" les Allemands.

La chancelière a contredit son ministre à la mi-journée lors d'une conférence de presse en soulignant que les musulmans du pays "appartiennent à l'Allemagne et leur religion, l'islam, appartient tout autant qu'eux à l'Allemagne". Elle s'est cependant gardée de le rappeler à l'ordre.

avec AFP

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet