L'enquête autour de la mort des bébés de Chambéry avance. La ministre de la Santé Marisol Touraine a annoncé mardi, la suspension de la production du laboratoire, qui a fabriqué les poches contaminées . La bactérie incriminée n'a pour l'instant pas de nom.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés