Publicité

Contenus sponsorisés

Après les cyberattaques contre le groupe Sony Pictures, la Corée du Nord continue de nier sa responsabilité alors que le FBI lui a clairement attribuée. Pour Camille Grand, président de la fondation pour la recherche stratégique, le régime nord-coréen a l'habitude de proférer des menaces.

Publicité