Pierre Gattaz, président sortant du Medef, revient sur son bilan à la tête du premier syndicat patronal français, sur les risques de guerres commerciales à l'échelle mondiale, ainsi que sur les conséquences du Brexit et des politiques protectionnistes pour les entreprises européennes. Il estime que l'Europe doit avoir une "voix économique" qui "porte", sous peine d'"imploser". Pierre Gattaz s'exprime enfin sur le développement économique en Afrique.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés