Un pic de pollution aux particules fines est attendu ce lundi à Paris. Mais le couac survenu dimanche a empêché la mise en place de la circulation alternée. De tous les côtés, de Ségolène Royal à Anne Hidalgo, on se renvoie la balle.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés