La chancelière allemande vient d'être désignée "personnalité la plus influente au monde" par le magazine américain Time. Seulement, dans son pays, Angela Merkel ne fait plus l'unanimité. En cause, sa gestion des réfugiés. "À l'intérieur de son parti, des voix contestent son choix politique. Les gens commencent à prendre peur qu'il y ait trop de réfugiés" a déclaré sur LCI Barbara Kunz, spécialiste de l'Allemagne.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés