Suites aux nombreuses affaires de cas de pédophilie en milieu scolaire, des parlementaires ont déposé une proposition de loi pour interdire toute activité au contact d'enfants pour les personnes ayant été condamnées pour pédophilie. Pour Martine Brousse, présidente de l'association "La Voix de l'enfant", "c'est une évidence, et ça existe déjà".

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés