Le Secours Catholique dénonce la fracture de mobilité. Les demandeurs de prise en charge de la mobilité auprès de l'association sont en augmentation de 3%.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés