Une promesse de campagne de François Hollande tenue, l’autre pas. Il n’y aura pas de loi pour encadrer les salaires chefs d’entreprises dans le privé. C’est une annonce de Pierre Moscovici dans une interview au journal Les Echos, vendredi. En revanche, la taxe à 75% sur les salaires supérieurs à 1 million d’euros par an sera elle intégrée dans le budget 2014. Le ministre dit miser sur une autorégulation.

Élisa Bertholomey

Publicité
Contenus sponsorisés