La visite du Pape François aux États-Unis résonne étrangement pour certains. Alors qu'il est engagé dans la lutte contre le réchauffement climatique, il a aussi à maintes reprises dénoncé les excès de l'ultra-libéralisme. Il rencontrera d'ailleurs lors de sa visite des pauvres et des prisonniers. Néanmoins, il reste très apprécié dans le pays.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés