Le trafic a été totalement interrompu à la gare Saint-Lazare ce mardi matin, avant de reprendre progressivement au cours de la matinée. Gilles Savary, ancien parlementaire et spécialiste des transports, impute ces perturbations devenues courantes à "une question d'argent et de choix". "On a abandonné ce réseau sous la pression des élus locaux et d'Alstom", a-t-il déploré, ajoutant que face à l'augmentation des "sollicitations", les efforts devaient être "amplifiés".

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés