Jose Manuel Soria, ministre espagnol de l'Industrie et homme de confiance de Mariano Rajoy, est la dernière victime en date du scandale des "Panama Papers", qui l'ont contraint à la démission vendredi. Quelques jours plus tôt, il avait nier catégoriquement tout lien avec des paradis fiscaux. Détails.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés