Vidéo associée: 

Publié le 13/06/2015

Ouverture à Bakou de Jeux européens très critiqués et à faible enjeu sportif

Corps: 

BAKOU - 12 JUIN 2015 - A peine lancés qu'ils sont déjà décriés. Plusieurs rassemblements ont eu lieu ce vendredi à travers le monde, comme ici en Géorgie. En ligne de mire des manifestants, la première édition des Jeux Européens de Bakou, capitale de l'Azerbaïdjan. Sous le joug du président Ilham Aliev, le pays d'Asie centrale est vivement critiqué pour avoir littéralement fait place nette à la veille de l'événement. Opposants arrêtés, journalistes muselés, rien n'y personne ne doit venir gâcher la fête à 1 milliard d'euros concoctée par le régime autoritaire au pouvoir. Un budget considérable pour faire sortir de terre 18 sites destinés à accueillir les 6000 athlètes issus de 31 disciplines différentes.
Un grand raout continental qui manque néanmoins cruellement d'enjeu sportif. Peu de stars au rendez-vous, en dépit des belles primes offertes aux sportifs qui ont fait le déplacement sur les bords de la mer Caspienne.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet