"Je ne peux même pas avoir des nouvelles de ma fille qui était au Bataclan." Deux jours après la série d'attaques qui a fait au moins 129 morts et plus de 300 blessés à Paris et aux abords du Stade de France, un père a interpellé le Premier ministre alors qu'il saluait les forces de sécurité présentes à la Gare du Nord.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés