La mystérieuse disparition de la famille Troadec a connu lundi un rebondissement spectaculaire avec les aveux du beau-frère du père, qui a reconnu en garde à vue avoir tué les quatre membres de la famille à cause d'un différend lié à un héritage mal partagé. Le procureur de la République de Nantes, Pierre Sennes a évoqué lors d'une conférence de presse "un litige successoral" au sein de la famille.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés