L’intégralité des 1 200 soldats français dont Paris avait annoncé le déploiement sont désormais en Centrafrique. À Bangui, ils tentent de préserver un minimum de sécurité, tandis que des renforts sont arrivés par voie terrestre depuis le Cameroun.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés