Vidéo associée: 

Publié le 28/01/2018

"Opacité", "mensonge" : pour Rachida Dati, la droite est victime de François Fillon

Corps: 

Elle considère que cette élection devait être gagnée par la droite "sans faire campagne", et pourtant les affaires de François Fillon auront eu raison de ce projet. Alors que le Conseil national des Républicains vient de se réunir en pleine division de la droite, Rachida Dati estime que le principal responsable de la situation est le candidat malheureux à l'élection présidentielle. La députée européenne n'a toujours pas digéré ce qu'elle appelle un "échec cuisant". Elle n'est pas tendre avec celui qui l'a dirigée quand elle était ministre. "On le paie cher aujourd'hui. On paie quoi ? L'opacité et le mensonge, pour quelqu'un qui, rappelez-vous, avait dit : "Qui aurait pu imaginer le général de Gaulle mis en examen ?". Voilà, nous sommes les dégâts collatéraux de l'opacité et du mensonge de M. Fillon", a déclaré Rachida Dati sur BFM TV ce dimanche 28 janvier. Elle regrette que son camp n'ait pas "poussé" assez fort pour que François Fillon change d'avis et décide de se retirer.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité