Vidéo associée: 

Publié le 18/01/2018

"On s'est moqué de nous." La colère des habitants de Saint-Aignan-Grandlieu après l'abandon de NDDL

Corps: 

L'annonce d'Edouard Philippe ce mercredi de ne pas transférer l'aéroport Nantes-Atlantique à Notre-Dame-des-Landes a suscité la colère des habitants de Saint-Aignan-Grandlieu en banlieue nantaise. Dans cette commune attenante à l'actuel aéroport, les riverains craignent que les nuisances sonores progressent. Aux premières loges, les habitants dénoncent une décision "prise par peur" des zadistes. "On s'est moqué de nous", lance un résident. En juin 2016, les habitants de Saint-Aignan-Grandlieu avaient voté pour le transfert de l'aéroport à plus de 71 %.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité