Le centre-ville de Calais souffre d'une mauvaise image à cause du camp de migrants situé une quinzaine de kilomètres plus loin. Les commerçants en sont les premières victimes. "On a du mal à récupérer la clientèle de passage, les touristes. On en souffre", confie un coiffeur. "Certains rament un peu mais d'autres en arrivent à fermer", révèle une boulangère. Lundi, les commerçants se réuniront pour manifester leur ras-le-bol en bloquant "l'ensemble du routier de Calais", affirme le président du collectif des entreprises et des commerçants.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés