TERRORISME - Le chef de l'organisation Etat islamique (EI), Abou Bakr al Baghdadi, a appelé jeudi 3 novembre ses partisans à combattre jusqu'à la mort à Mossoul. Pour Karim Pakzad, chercheur à l'iris, cet appel montre que l'organisation État islamique "a subit beaucoup de pertes depuis un an".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés