Vidéo associée: 

Publié le 07/11/2015

Obama rejette le projet d’oléoduc Keystone XL avant la COP 21 à Paris

Corps: 

Après des années de tergiversations, le président américain a finalement dit stop à cette idée controversée, soutenue activement par ses adversaires républicains.

Le chef de la Maison Blanche a mis en avant le rôle central de Etats-Unis dans la lutte contre le changement climatique.

'Ce matin, le secrétaire d'État Kerry m'a informé après une large et longue consultation que le département d'État a décidé que le projet Keystone XL n'était pas dans l'intérêt national des Etats-Unis. Je suis d'accord avec cette décision', affirme Barack Obama.

Long de 1.900 kilomètres, le projet Keystone XL visait à transporter le pétrole canadien des sables bitumineux de l'Alberta jusqu'au centre des Etats-Unis d'où il aurait pu rejoindre les raffineries américaines du golfe du Mexique.

La société TransCanada a promis de déposer une nouvelle demande. Le nouveau Premier ministre canadien, Justin Trudeau a pris acte de la décision en affichant une déception mesurée.

Chez les écologistes, c'est en revanche la jubilation, ils s'étaient fortement mobilisés aux Etats-Unis et au Canada pour s'opposer à ce projet.

L'annonce intervient alors que la COP 21 sur le changement climatique commence à la fin du mois à Paris. Un rendez-vous décisif pour la planète et son avenir.

#KeystoneXL en 5 questions https://t.co/NEbUFYpdDg pic.twitter.com/84uEbLFc4F- HuffPost Québec (@HuffPostQuebec) 6 Novembre 2015

Obama's bid to save the world https://t.co/ktyNLhpVk9 | Getty pic.twitter.com/4ZdvbwMzUb- POLITICO (@politico) 6 Novembre 2015

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet