Il est minuit passé dans la nuit de dimanche à lundi, la police a entièrement bouclé la zone aux abords du Bataclan. Et pour cause, François Hollande s'apprête à accueillir nul autre que Barack Obama. Une heure seulement après avoir atterri à Orly, le président américain a retrouvé son homologue français devant la salle de concert où 90 personnes ont été tuées le 13 novembre dernier. Aux côtés d'Anne Hidalgo, la maire de Paris, les deux chefs d'État ont déposé une rose blanche avant de se recueillir, de longues secondes, les yeux rivés vers le sol orné de bougies et drapeaux. A l'instar d'Obama, les Premier ministres canadien et japonais, entre autres, ont également profité de leur présence à Paris dans le cadre de la COP21 pour se recueillir devant le Bataclan.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés