Six attaques sont menées en l'espace de quarante minutes dans le quartier République à Paris et aux abords du stade de France.

Un groupe de plusieurs hommes armés fait irruption au Bataclan, une salle de spectacle où a lieu un concert de rock devant 1500 personnes.

Les assaillants ouvrent le feu sur la foule aux cris de 'Allah Akbar', et prennent les spectateurs en otage. Daniel Psenny un journaliste du Monde, filme la scène depuis sa fenêtre, les spectateurs tentent de fuir comme ils le peuvent.

''Imagine' played on a mobile piano near the #Bataclan in Paris. People here are in chock. #ParisAttacks #tv2newsdk pic.twitter.com/QMcbfuBR7c- Rasmus Tantholdt TV2 (@RasmusTantholdt) November 14, 2015

La police donne l'assaut vers minuit et demi. Le bilan est très lourd, au moins 82 personnes ont été abattues. Les quatre assaillants sont tués, dont trois en actionnant leur ceinture d'explosifs.

Plusieurs fusillades ont également lieu dans le Xe et le XIe arrondissement de Paris. A 21h30, des hommes tirent sur des personnes attablées à la terrasse du restaurant le Petit Cambdoge rue Alibert faisant 14 morts.

Même mode opératoire, dix minutes plus tard rue de Charonne. 18 personnes sont tuées à la terrasse d'un café et dans la rue.

Rue de la Fontaine au Roi, cinq personnes sont abattues à la terrasse d'une pizzeria. Une attaque fait une autre victime boulevard Voltaire. Le kamikaze est mort.

Scenes from Friday night in Paris - #NoComment #ParisAttack https://t.co/h28R9AVXSb- euronews (@euronews) November 14, 2015

Les hôpitaux de Paris déclenchent le Plan blanc d'urgence et de crise.
Le bilan provisoire fait donc état de 128 morts et de plus de 200 blessés. Une centaine d'entre eux seraient toujours dans un état très critique.

Le parquet antiterroriste s'est saisi de l'enquête. François Hollande a décrété l'état d'urgence dès hier soir, alors même que la prise d'otages n'était pas encore terminée au Bataclan.

Images de la fusillade au Bataclan par lemondefr

Un peu plus tôt des déflagrations se font entendre lors du match de football France-Allemagne au stade de France.

Vers 21h30, trois explosions retentissent. François Hollande est prévenu et exfiltré. Une personne est tuée ainsi que trois kamikazes qui ont perpétré des attentats suicides à l'extérieur de l'enceinte du stade.

Les 80 000 spectacteurs évacuent les lieux en chantant la Marseillaise, comme un acte de résistance.

Toutes les manifestations sportives ont été annulées ce week-end.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés