Le dossier du nucléaire iranien. Alors que certains s'attendaient à un accord ce week-end, rien n'a été signé. La faute a été rejetée sur la France, qui estime que cet accord n'était pas satisfaisant. Mais John Kerry, a affirmé lundi que la faute revient aux iraniens. La France a-t-elle fait échouer les négociations ? Cet échec peut-il affaiblir le nouveau Président, Hassan Rohani? Quelles sont les concessions qui peuvent être faites de part et d'autres ?

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés