Plusieurs centaines manifestants sont descendus dans les rues d'Istanbul, pour protester contre l'offensive militaire menée contre les forces kurdes, ce dimanche à Istanbul. La police a fait usage de gaz lacrymogènes et de canons à eau, y compris contre la presse, pour disperser le rassemblement, qui se tenait près de la place Taksim. 37 personnes ont été interpellées, douze d'entre elles auraient été relâchées.

(function(d, s, id) (document, 'script', 'facebook-jssdk'));L'armée a lancé mercredi conjointement avec les forces spéciales de la police une opération d'envergure avec pour objectif de déloger les militants du mouvement rebelle des centres urbains.Posté par Le Monde.fr sur dimanche 20 décembre 2015

L'armée turque a conduit des opérations dans le sud-est du pays, à Cizre, Silopi et dans un quartier de Dyarbakir. Elles ont causé la mort de 110 personnes au cours de ces six derniers jours, des militants du PKK (Parti des Travailleurs kurdes) assurent les autorités. Deux militaires ont aussi trouvé la mort au cours de cette campagne lancée par le Président Recep Tayyip Erdogan, qui entend 'nettoyer' ces zones des militants kurdes.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés