Malgré l'appel au cessez-le feu de l'ONU et de l'UE, la violence continue dans l'est de l'Ukraine.
Mercredi une femme a été tuée à Avdiïvka dans la région de Donetsk.

Les militaires ukrainiens n'ont pas été épargnés : deux soldats ont également trouvé la mort.

Au total depuis dimanche, au moins 19 personnes ont péri. Les combats ont également fait une cinquantaine de blessés.

Ukraine: flambée de violences à l'est, inquiétude pour la trêve #AFP pic.twitter.com/w19Jbzx5EB- Agence France-Presse (@afpfr) 1 février 2017

Ce regain de tension intervient quasiment deux ans jour pour jour après la signature des accords de Minsk. Des accords négociés au forceps en février 2015 par Paris et Berlin et qui prévoyaient une série de mesures pour mettre fin au conflit dans l'est de l'Ukraine.

Ce conflit est à l'origine de la mort d'au moins 10 000 personnes depuis trois ans.

Avec Agences

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés