Pierre Puybasset, porte parole de la gestion de la Financière de l'Echiquier, a commenté la nouvelle dépréciation du yuan, qui entraîne les devises asiatiques à la baisse et plombe les marchés. La devise chinoise à 6,5646 yuans pour un dollar est en effet au plus bas depuis mars 2011. Pierre Puybasset a estimé que "la Chine devrait recommencer à parler plus de détails sur le plan quinquenal d'ici quelques semaines". "Une occasion pour le gouvernement chinois de réaffirmer une conduite efficace de la transition que ce pays est en train de connaître", a-t-il ajouté. Par ailleurs, ce qui est en train de se passer pourrait a priori encourager la BCE à annoncer une nouvelle mesure, selon lui. - Intégrale Bourse, du jeudi 7 janvier 2016, présenté par Vincent Touraine, sur BFM Business.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés