Alors que les organisateurs avaient prévu d'appeler à partir de 15h30 à la dispersion de la manifestation qui a réuni samedi au moins 7.200 personnes autour de Nantes ce samedi, les agriculteurs hostiles au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes ont refusé de dégager le périphérique. Ils expliquent pourquoi.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés