Nordahl Lelandais, à l'issue d'une journée d'audition qui l'a vu notamment être transporté sur les lieux de la découverte en septembre dernier du crâne d'Arthur Noyer, a avoué avoir tué le jeune militaire. Celui-ci avait disparu à Chambéry dans la nuit du 11 au 12 avril 2017. Jusqu'ici, Nordahl Lelandais reconnaissait l'avoir pris en stop mais niait toute responsabilité dans sa mort.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés