Le député de Gironde Noël Mamère a accusé ce mardi sur BFMTV le gouvernement, qui souhaite interdire la manifestation prévue ce jeudi à Paris, de "vouloir stigmatiser la CGT et criminaliser le mouvement social". Selon le maire de Bègles, Manuel Valls et ses ministres essaient de "faire basculer une opinion depuis trois mois favorables aux manifestants et aux salariés, qui défendent leur dignité et leur statut au sein de l'entreprise".

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés