Les jouets "made in France" seront à l'honneur à Noël. Criblé de dettes et mis à mal par la concurrence de l'Asie, le leader français Smoby a failli disparaître. Mais, à force de modernisations et profitant d'une conjoncture favorable, la société a résisté. Si la filière ne représente que 7% du marché, les grandes enseignes la favorisent. La raison ? Les fabricants locaux peuvent réapprovisionner plus rapidement les stocks.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés