Nicolas Sarkozy tenait meeting mercredi soir à Schiltigheim, dans la banlieue de Strasbourg, le premier depuis les attentats. Alors que le Front national profite d'une dynamique dans les sondages et que la gauche est unie derrière l'exécutif, le chef des Républicains peine à se faire entendre à dix jours des régionales. Alors pour reprendre la main, il a décidé de ressortir son costume d'ancien chef d'Etat pour s'adresser à tous les Français.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés