Vidéo associée: 

Publié le 25/11/2014

Nicolas Sarkozy et ses militants critiquent François Bayrou

Corps: 

Nicolas Sarkozy, engagé dans la course à la tête de l'UMP, a affirmé hier soir près d'Angers qu'il n'avait "pas d'adversaire" dans sa famille politique, à cinq jours du scrutin pour la présidence du parti. "Je n'ai pas d'adversaire dans ma famille politique, je n'en ai pas le droit. Ce que nous avons vécu entre Jean-François Copé et François Fillon, je ne le ferai revivre à personne", a lancé l'ancien président de la République, lors d'une réunion publique à Andard (Maine-et-Loire), au cours de laquelle il s'en est pris à François Bayrou.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet