Nicolas Sarkozy ferait-il du charme aux électeurs frontistes ? Invité de France Inter, le patron des Républicains a affirmé que le vote FN n'avait rient "d'anti-républicain".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés