"Passe-moi la salade, je t'envoie la rhubarbe!" C'est avec cette métaphore que Nicolas Sarkozy a voulu illustrer le retrait des listes du PS et confirmer la ligne du "ni-ni" au 20h de France 2. Notre GG, Mourad Boudjellal, estime que les Français ont en marre des formules et métaphores proposées par un leader de droite comme Sarkozy. A force, les citoyens se tournent vers" le FN qui propose des solutions concrètes", même si elles sont "mauvaises" selon le président du RCT.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés