Dans sa Revue de presque sur Europe 1, Nicolas Canteloup revient sur les régionales. Dans la peau, entre autres, de François Hollande, il tente de dédramatiser après la "branlée généreuse" subie par la gauche lors de ce premier tour des régionales.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés