Dans sa revue de presque du jour, Nicolas Canteloup se met dans la peau, entre autres, de Christian Estrosi qui ne fait aucune différence entre Jean Jaurès et lui. Il considère d'ailleurs qu'il est un grand résistant face à la montée du Front national.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés