Alors que le Royaume-Uni négocie sa sortie de l'Union Européenne, l'ex-vice Premier ministre britannique, Nick Clegg, espère encore que son pays va faire marche arrière. Il se lance dans une campagne en faveur d'un second référendum, qui permettrait aux Britanniques de valider ou de refuser les termes négociés du Brexit.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés