Huit anciens salariés de Goodyear Amiens, jugés pour avoir séquestré deux cadres de l'entreprise en 2014 ont été condamnés ce mardi à deux ans de prison, dont 9 mois fermes, par le tribunal correctionnel d'Amiens. Le leader syndical CGT à l'époque a dénoncé "une première dans la Ve République". L'avocat des salariés de Goodyear, Me Fiodor Rilov, a lui évoqué "une décision politique" venant du plus haut sommet de l'État "où l'on veut intimider". Les salariés et le syndicat ont fait appel, suspendant la peine.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés