L'espoir de retrouver des rescapés dans les décombres diminue d'heure en heure au Népal. Quatre jours après le séisme meurtrier qui a fait au moins 5.000 morts, les fouilles se poursuivent. Secouristes, habitants, expatriés et touristes: tout le monde tente d'apporter son aide. Les équipes progressent souvent à mains nues au milieu des gravats.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés