Engagée dans la primaire de la droite et du centre, Nathalie Kosciusko-Morizet veut y tenir un rôle singulier. Elle souhaite incarner une droite "du mouvement et du progrès" se distinguant d'une droite "jouant sur les peurs".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés