Publicité

Contenus sponsorisés

C'est un homme au "profil psychiatrique préoccupant", qui présente un risque de récidive avéré. Voilà comment le parquet de Nancy décrit Jean-Luc Moindrot, un violeur de 48 ans qui a pris la fuite hier après avoir brisé son bracelet électronique. Sa photo a été diffusée pour accélérer les recherches.

Publicité