Une mutinerie était en cours à Aiton, en Savoie, où est incarcéré le détenu qui s'est vu refuser sa permission. À Moirans, des membres de la famille de cet homme appartenant à la communauté des gens ont saccagé et brûlé voies SNCF et voitures. Pascal Gaudot, syndicaliste UFAP-UNSA, a expliqué sur LCI que la situation était pratiquement stabilisée vers 21h mardi.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés