Il y a le terrorisme... et ses énigmes. L'homme aperçu sur la vidéo-surveillance interne du musée du Bardo à Tunis, avait d'abord été identifié comme un touriste. Recherché ensuite comme ennemi numéro 1 dans le pays, l'on vient d'apprendre qu'il serait bel et bien un touriste. Et il s'en serait sorti en disant aux terroristes qu'il venait du Yémen.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés