"Je ne compte pas passer ma vie à répondre aux injonctions, ni de la gauche, ni des journalistes, sur des sujets qui datent de des années". Invitée mercredi de Questions d’Info, Nathalie Kosciusko-Morizet est restée floue sur le sort de Jean Tibéri lors des élections municipales de mars 2014. Condamné en appel, l’ancien maire de Paris compte toujours se présenter dans le Ve arrondissement, où il est encore maire. A défaut, il souhaite imposer son fils, Dominique.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés