Il avait disparu des radars médiatiques. Jean-François Copé serait prêt à revenir sur le devant de la scène politique et pas à n'importe quel poste. Dans les colonnes du Parisien, on apprend que " Monsieur 0.3 % " convoiterait la mairie de Paris. A la tête de la ville de Meaux depuis 12 ans, l'ancien ministre compte bien sur son expérience pour représenter la droite lors des prochaines élections municipales en 2020. Mais certains parlementaires LR sont sceptiques. L'un deux aurait confié au Parisien : " Il est cramé à vie. Déjà que la droite a très peu de chances aux prochaines municipales à Paris ". Un témoignage décourageant mais qui devrait en conforter plus d'un. Depuis le début de l'année, ils sont nombreux les hommes et femmes politiques à lancer des colloques autour des grandes questions liées à la capitale. Rachida Dati avait indiqué en avril dernier au micro de BFMTV être prête à mener le combat. A gauche, si Anne Hidalgo ne se représentait pas, Ségolène Royal pourrait bien se laisser tenter. Mais l'hypothèse est peu probable. Quant à la République en marche, en lançant " Les marcheurs parisiens ", Benjamin Griveaux a été peu équivoque sur ses ambitions. Gaspard Gantzer, Pierre-Yves Bournazel ou Marcel Campion pourrait également briguer la mairie de Paris d'ici 2020.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés