Arrêté et mis en examen pour avoir enlevé et séquestré son fils pendant trois ans, l'homme de 37 ans dément tout enlèvement et admet ne pas s'être bien occupé de l'enfant. L'avocat de l'intéressé parle néanmoins d'un père aimant et d'un conflit parental qui a mal tourné.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés